ISSAM KADICHI

En 2009, Issam intègre la troupe Niçoise des Enfants Terribles, créer par le metteur en scène Numa Sadoul. Après un court passage par l’Université de Nice,(licence théâtre, Arts du spectacle),  puis de Paris, il entre à l’AIDAS (Académie International Des Arts du Spectacle de Versailles. Dirigé par Carlo Boso et Danuta Zarazik, il se forme durant trois années à la Commedia dell’Arte. De par ces nombreux intervenants: en danse flamenco, Karine Gonzalez, escrime artistique, Florence Leguy, Mime Elena Serra, et bien d’autre discipline, un jeu principalement corporelle s’ouvre a lui. Avec sa promotion , né la cie ALEGRIA. Depuis 2014, jusqu’aujourd’hui ils poursuivent leur volonté d’offrir un Théâtre populaire et accessible à tous.

En 2015, repéré par Irina Brook, il intègre le Théâtre National de Nice, en tant que comédien permanent. Durant trois saisons, de nombreuse productions Shakespearienne, avec Roméo et Juliette, Dream, (le songe d’une nuit d’été ) Tempête et Point d’interrogation de Stephano Massini ) l’amènent à voyager en Europe. C’est au CDN de Nice , qu’il rencontre Hovnatan Avedikian, qui le mettra en scène dans ESPERANZA de Aziz Chouaki.
Depuis longtemps attiré  par les arts de la marionnette, il se forme  auprès de Luc Laporte au conservatoire de Clamart. En 2017, il rencontre au CDN de Nice, Ezequiel Garcia Romeu, qui lui confie alors son seul en scène: PTBM1 (Petit Théâtre du Bout du Monde, opus 1). Un spectacle qui comme son nom l’indique, l’amène au bout du monde. Russie, République Tchèque, Allemagne, Bulgarie, France, Iran.
Aujourd’hui, c’est auprès de la compagnie  Nova, dirigé par Margaux Eskenaziy, dans le spectacle : NOUS SOMMES DE CEUX QUI DISNET NON A L'OMBRE  qu' Issam poursuit son chemin.